Formations Inter-entreprisesDomaines 2018Équipe de direction et pilotagePrévenir les risquesGestion et communication de crise : anticiper les crises et faire face aux médias

Code 205

Durée: 2 jours

Gestion et communication de crise : anticiper les crises et faire face aux médias

Parce que les crises n’arrivent pas qu’aux autres.

Attentat terroriste, radicalisation d’habitants d’un quartier, inondation, effondrement de terrain, tempête, légionellose, mise en examen ou disparition d’un dirigeant, bad buzz, rachat ou fusion d’organismes, changement de législation... Les risques sont de plus en plus fréquents. Dans un monde où les réseaux sociaux sont omniprésents et où la judiciarisation se développe, les bailleurs sociaux peuvent voir à tout moment leur réputation entachée et leur avenir menacé.

Lorsque la crise éclate, les processus ordinaires de gestion et de prise de décision sont mis à mal. Pour affronter la pression médiatique, trouver des réponses adéquates et reconstruire la confiance, il est nécessaire de se doter de repères, d’outils et d’indicateurs pour prendre les décisions et les ajuster. Ces deux jours de formation seront l’occasion pour les participants de prendre conscience des pièges à éviter et des attitudes à privilégier pour anticiper les crises, en réduire l’impact et en faire une opportunité d’évolution.

Directeur général et adjoint. Directeur du patrimoine. Président. Membre du comité de direction ou du directoire. Porte-parole. Cadre dirigeant ou opérationnel en charge de la communication (directeur ou responsable de communication et des services presse...). Directeur de territoire et d’agence.

› mettre en œuvre une démarche et des outils pour anticiper les crises qui peuvent toucher un bailleur social

› élaborer une stratégie pour communiquer en interne et en externe, du déclenchement à la sortie de crise

› identifier les outils et les attitudes pour communiquer avec efficacité en situation de crise

› faire de la crise une opportunité de communication.

L’anticipation des situations de crise

› évaluer le potentiel de crise de l’organisme :

- critères de vulnérabilité

- crises possibles

- crises probables

› élaborer une cartographie des parties prenantes (qui sont- elles, quelles seraient leurs réactions possibles en situation de crise ?)

› identifier les facteurs de déclenchement, accélération et sortie de crise

› constituer sa cellule de crise et définir les rôles :

- coordinateur

- porte-parole

- experts internes et externes

› préparer ses outils :

- site fantôme

- journal de bord

- argumentaires

- procédures

- media-training

- scénarios et simulation de crise…

La communication en situation de crise

› mettre en œuvre une stratégie pour faire face à la pression médiatique

› choisir ses outils on et off line en fonction des différents publics et acteurs visés (externes et internes) : communiqué de presse, position paper, point presse, réseaux sociaux…

› préparer et ajuster ses messages en situation de crise

L’analyse des effets de la crise et la reconquête des parties prenantes

› évaluer les retombées presse

› évaluer l’efficacité du dispositif de gestion et de communication et actualiser les plans d’actions

› la reconquête des parties prenantes.

Une formation très concrète illustrée par des exemples récents et des mises en situation. Durant les deux jours, les participants travaillent en ateliers sur des cas réels. La richesse des échanges permet à chaque participant de confronter ses pratiques et de repartir avec des outils adaptés à son contexte.

PRÉ-REQUIS

Aucun.

Bernadette JÉZÉQUEL, Consultante-formatrice spécialisée dans la communication d’entreprise et la gestion de crise

PRIX NET : 1580 EUROS - 14 h de formation.

Déjeuners inclus et pris en commun. Ce stage peut être organisé dans votre organisme ou dans votre région.

PROLONGEMENT

Prévenir le risque pénal des dirigeants du logement social (201).

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS : Victoria ESTEBAN - 01 40 75 79 04. victoria.esteban@afpols.fr

L’anticipation des situations de crise

› évaluer le potentiel de crise de l’organisme :

- critères de vulnérabilité

- crises possibles

- crises probables

› élaborer une cartographie des parties prenantes (qui sont- elles, quelles seraient leurs réactions possibles en situation de crise ?)

› identifier les facteurs de déclenchement, accélération et sortie de crise

› constituer sa cellule de crise et définir les rôles :

- coordinateur

- porte-parole

- experts internes et externes

› préparer ses outils :

- site fantôme

- journal de bord

- argumentaires

- procédures

- media-training

- scénarios et simulation de crise…

La communication en situation de crise

› mettre en œuvre une stratégie pour faire face à la pression médiatique

› choisir ses outils on et off line en fonction des différents publics et acteurs visés (externes et internes) : communiqué de presse, position paper, point presse, réseaux sociaux…

› préparer et ajuster ses messages en situation de crise

L’analyse des effets de la crise et la reconquête des parties prenantes

› évaluer les retombées presse

› évaluer l’efficacité du dispositif de gestion et de communication et actualiser les plans d’actions

› la reconquête des parties prenantes.

Actions sur le document