Code 505

Durée: 1 jour

Mobilité et parcours résidentiels

Enjeux et méthodologie.

L’engagement du mouvement professionnel en matière de qualité de service et la prise en compte des attentes des ménages conduisent les organismes de logement social à développer une politique spécifique de gestion des demandes de mutations et d’échanges de logements.

Ces démarches, articulées avec les exigences de la loi MLLE, impliquent une réflexion sur les méthodes et outils à formaliser pour assurer le pilotage et la mise en œuvre d’une mobilité résidentielle au service des locataires.

Responsable de gestion locative.

Responsable d’agence.

Référent relogement. Conseiller social.

› identifier les enjeux de la mobilité résidentielle et ses liens avec la qualité de service

› analyser et repérer les pratiques actuelles en matière de mutations et d’échanges

› participer à la définition des orientations et des objectifs de mobilité résidentielle conformément à la loi Égalité et Citoyenneté

› repérer les points de procédure et les outils de gestion des demandes de mutation.

Le contexte

qualité de service et optimisation du parc locatif

les obligations juridiques

les demandes d’échange de logements

les parcours vers l’accession

Besoins des locataires et priorités de l’organisme

sur-occupation, sous-occupation, diminution des ressources des ménages, situations particulières : âge, handicap, perte d’autonomie, isolement

traitement des inadéquations

Une démarche structurée et des moyens à mobiliser

procédure et pilotage interne

moyens financiers, mesures incitatives

compétences à identifier et à renforcer

connaissance fine de l’offre de logements et adaptation des logements

suivi des résultats

Le livret de parcours et les entretiens de mobilité

informations à recueillir, accompagnement du projet locataire

Les collaborations avec les partenaires

politique et pratiques des réservataires/intercommunalité, etc.

rôle des acteurs de l’action sociale

La prise en compte des freins

rapport au logement, quittance, coûts de gestion induits.

Cette journée développera une réflexion méthodologique en lien avec les actions engagées par les participants ou leur structure dans ce domaine.

Chacun est invité à apporter les outils utilisés ou en cours d’élaboration (fiche de mutation, livret de parcours, documents d’information relatifs aux demandes de mutation et/ou aux bourses d’échanges de logement).

PRÉ-REQUIS

Aucun.

Pélagie N’GUESSAN, Formatrice spécialisée gestion locative

PRIX NET : 630 EUROS - 7 h de formation.

Déjeuner inclus et pris en commun. Ce stage peut être organisé dans votre organisme ou dans votre région.

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS : Véronique ROUCHOSSÉ - 01 40 75 79 08. veronique.rouchosse@afpols.fr

Le contexte

qualité de service et optimisation du parc locatif

les obligations juridiques

les demandes d’échange de logements

les parcours vers l’accession

Besoins des locataires et priorités de l’organisme

sur-occupation, sous-occupation, diminution des ressources des ménages, situations particulières : âge, handicap, perte d’autonomie, isolement

traitement des inadéquations

Une démarche structurée et des moyens à mobiliser

procédure et pilotage interne

moyens financiers, mesures incitatives

compétences à identifier et à renforcer

connaissance fine de l’offre de logements et adaptation des logements

suivi des résultats

Le livret de parcours et les entretiens de mobilité

informations à recueillir, accompagnement du projet locataire

Les collaborations avec les partenaires

politique et pratiques des réservataires/intercommunalité, etc.

rôle des acteurs de l’action sociale

La prise en compte des freins

rapport au logement, quittance, coûts de gestion induits.

Actions sur le document