Code B1

Durée: 1 jour

Produire des opérations mixtes

Revue des points de vigilance.

Les opérations mixtes comprenant du locatif et de l’accession en partenariat avec des opérateurs publics ou privés se développent du fait de la demande des collectivités locales et de la mixité imposée de plus en plus dans les PLU.

Réussir ces opérations nécessite de bien cerner les logiques et les spécificités de chacun des produits et des acteurs, et de penser en amont l’organisation juridique, commerciale et financière des partenariats.

Monteur ou chargé d’opérations. Directeur du développement ou de la maîtrise d’ouvrage.

Responsable de l’activité accession

identifier les avantages et les inconvénients à produire une opération mixte

définir le cadre de montage d’une opération mixte

identifier les points de vigilance.

Avantages et inconvénients du montage d’opérations mixtes

partage du foncier/modulation du foncier/mixité sociale/gain économique

impact de la copropriété sur l’équilibre financier

les différences en termes de réglementation, tempos, approches commerciales, accompagnement et techniques, fiscalité

Le cadre de réalisation d’une opération mixte

quels opérateurs ? (un opérateur ou deux opérateurs appartenant au même groupe, deux opérateurs, l’un du secteur privé, l’autre du secteur social…)

les finalités et les risques de chaque activité et de chaque opérateur (locatif et accession)

comment ces opérations répondent-elles à la stratégie de l’organisme ?

le cadre juridique

Les points de vigilance indispensables dans le cadre d’une démarche qualité

les relations entre partenaires (SCI, conventions de partenariat)

la fiscalité : secteurs distincts

les études et l’économie du projet

les préconisations techniques et foncières

le lancement de l’opération : les validations nécessaires

le planning, les étapes de coproduction et de partage interne

la mise en place de la copropriété

les intervenants internes

la livraison et la levée des réserves.

Alternance d’apports méthodologiques, d’exercices et d’exemples pratiques.

Échanges d’expériences.

PRÉ-REQUIS

Aucun.

Alain JOUHANNEAU, Consultant-formateur en promotion immobilière

PRIX NET : 500 EUROS - 7 h de formation.

Déjeuner inclus et pris en commun. Ce stage peut être organisé dans votre organisme ou dans votre région.

Dates 
14/06/2018PARIS

Stage programmé en fonction des demandes au deuxième semestre.

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS : Véronique MORELON - 01 40 75 79 06. veronique.morelon@afpols.fr

Avantages et inconvénients du montage d’opérations mixtes

partage du foncier/modulation du foncier/mixité sociale/gain économique

impact de la copropriété sur l’équilibre financier

les différences en termes de réglementation, tempos, approches commerciales, accompagnement et techniques, fiscalité

Le cadre de réalisation d’une opération mixte

quels opérateurs ? (un opérateur ou deux opérateurs appartenant au même groupe, deux opérateurs, l’un du secteur privé, l’autre du secteur social…)

les finalités et les risques de chaque activité et de chaque opérateur (locatif et accession)

comment ces opérations répondent-elles à la stratégie de l’organisme ?

le cadre juridique

Les points de vigilance indispensables dans le cadre d’une démarche qualité

les relations entre partenaires (SCI, conventions de partenariat)

la fiscalité : secteurs distincts

les études et l’économie du projet

les préconisations techniques et foncières

le lancement de l’opération : les validations nécessaires

le planning, les étapes de coproduction et de partage interne

la mise en place de la copropriété

les intervenants internes

la livraison et la levée des réserves.

Actions sur le document