Devinette

vatant.jpg Consultant, Ex-Directeur d’Habitat-Formation

Devinette

Quoi qu’on en dise, le congé individuel de formation (CIF) est bel et bien supprimé par le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Un intitulé d’ailleurs bien inadapté puisque le CIF était justement le dispositif permettant le plus l’exercice de cette liberté. Et dire que le CIF est « remplacé » par le compte personnel de formation de transition professionnelle (CPF TP) est tout bonnement incongru quand on sait que le projet de loi ne garantit en rien une prise en charge de la rémunération et des coûts pédagogiques au niveau de celle qui était assurée dans le cadre du CIF.

La gestion de ce CPF TP serait assurée non pas les FONGECIF et OPACIF mais par des « commissions paritaires interprofessionnelles régionales » (CPIR) qui « autoriseront la réalisation et le financement » des projets des salariés, sur la base d’un budget qui leur sera alloué, dont le niveau n’est en rien précisé.

Cela donne envie de soumettre cette petite devinette :

Sachant que ladite CPIR sera paritaire comme le sont les FONGECIF,

Sachant qu’elle sera interprofessionnelle comme le sont les FONGECIF,

Sachant qu’elle sera régionale comme le sont les FONGECIF,

Sachant qu’elle sera dotée d’un budget comme le sont les FONGECIF,

Quelle est la différence entre une CPIR et un FONGECIF ?

Avertissement à ceux qui seraient tentés de répondre qu’il y a la même différence qu’entre l’ancien monde et le nouveau monde : ils risquent une punition pour insolence !