Code 325
Durée: 1 JOUR

2019 - Passer en comptabilité commerciale

Un projet d’entreprise transversal.

Avec un désengagement de plus en plus prononcé du Trésor public et des impayés qui augmentent, les OPH ont besoin de réactivité et d’efficacité à la fois dans les paiements ainsi que dans le suivi du recouvrement des loyers. La solution consiste à passer à la comptabilité commerciale.

En effet, la comptabilité commerciale présente de nombreux avantages pour les OPH :

› une très forte amélioration du traitement de l’impayé

› une gestion plus fine de la trésorerie, avec une palette de placements plus importante

› un gain de temps important dans la chaîne de paiement des fournisseurs avec l’abandon du système de mandat

› une réactivité plus importante, notamment au niveau des acquisitions foncières

› une autonomie totale dans la gestion de l’OPH

Directeur général. Directeur et responsable financier. Directeur général adjoint. Secrétaire général. Responsable comptable. Contrôleur interne.

Pour cette formation qui interpelle la stratégie de l’OPH, nous conseillons de venir au minimum à deux : au moins le directeur financier et le responsable comptable (tarif dégressif).

› appréhender les impacts sur l’organisation engendrés par ce nouveau mode de gestion

› recenser les différentes étapes du projet

› détailler l’ensemble des travaux à effectuer avec mise en lumière des points de vigilance

› aborder les principales difficultés rencontrées avec des exemples concrets

PRIX NET : 790 EUROS - 7 h de formation.

Déjeuner inclus et pris en commun. Ce stage peut être organisé dans votre organisme ou dans votre région.

Stage programmé en fonction des demandes

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS : Victoria ESTEBAN - 01 40 75 79 04. victoria.esteban@afpols.fr

Stratégie et projet d’entreprise

› éléments de comparaison entre les deux modes de gestion

Les différentes étapes du projet

› les étapes réglementaires prévues par l’instruction n° 08-022-M31 du 29 juillet 2008

› point sur les compétences nécessaires en interne

Reprise du suivi du précontentieux et du contentieux

› la gestion des comptes locataires

La réorganisation générale du contrôle interne

› la procédure de “quittancement/encaissement des loyers”

› la procédure de “passage de la commande/réception de la facture/paiement du fournisseur”

› le choix de la banque

› le choix du commissaire aux comptes

Autres points importants

› le plan de communication auprès des clients et fournisseurs

› les évolutions du système informatique à prévoir

› la réorganisation nécessaire

Mise en œuvre de toutes les étapes de gestion comptable et financière liées à la procédure

› la comptabilisation des amortissements et reprises sur subventions

› la régularisation des charges locatives

› les dotations et reprises de PGE

› le reclassement des comptes 672 et 772

› le calcul de la dotation à la prévision pour créances douteuses

› le calcul des ICNE

› le redémarrage comptable.

PROLONGEMENT

Contrôle interne: mise en place et moyens (254).

Le formateur fera alterner exposés, études de cas et travaux sur dossier.

PRÉ-REQUIS Aucun

Charles O’MAHONY, Formateur-consultant en finance et stratégie ou Valérie DELAROCHE, Directrice financière et formatrice

Actions sur le document