Code 211
Durée: 1 jour

Réussir son passage de pleine gestion locative à une gestion en copropriété durable

Loi Elan

Les évolutions économiques de ces dernières années ont conduit les bailleurs sociaux à repenser leur fonctionnement. Être à la fois un copropriétaire acteur et un syndic professionnel. Comment assurer sa qualité de service tout en n’étant plus seul décisionnaire ? Un enjeu stratégique et une nécessité d’accompagnement pour l’ensemble des acteurs de l’entreprise.

Pour qui ?

Directeur général titulaire de carte professionnelle, membre du CODIR.

Objectifs

› appréhender la spécificité de la gestion de patrimoine en copropriété
› identifier les implications, contraintes et risques d’une activité de syndic interne au regard des objectifs stratégiques de l’organisme
› mesurer les implications de l’intégration de l’activité de syndic dans les métiers de l’organisme
› savoir associer tous les collaborateurs concernés pour réussir cette mutation.

Contenu

Quels sont les objectifs pour la mise en place et la montée en régime d’un service de syndic interne à l’organisme en termes financier, de qualité de service et de patrimoine ?


Quelles alternatives envisageables et quelles en sont les contraintes (mutualisation, filialisation, etc.) ?


Comment organiser la fonction “syndic” en fonction de ces objectifs :
› en service autonome
› en cellule centrale
› selon quelles modalités : appui sur les ressources de l’organisme : services juridiques, techniques, comptables, agences ou antennes, centres d’appels, etc.


Organiser des process clairs et sécurisés entre les agents intervenant pour la fonction syndic et ceux pour l’organisme propriétaire


L’organisation pour la fonction “copropriétaire” au sein de l’organisme ?
› comment donner les moyens de sa mise en œuvre : suivre et contrôler la gestion des structures collectives (copropriétés, ASL/AFUL, etc.) ?
› prendre en considération les différentes instances de l’organisme dans les processus de décision (au niveau des CS, conseils d’associations syndicales ou d’unions, AGs).
› quels éléments prendre en compte pour organiser la sélectivité et optimiser la présence dans les réunions ?


L’intégration du patrimoine en copropriété et autres structures collectives dans la procédure budgétaire de l’organisme (gestion courante et gros travaux)


Savoir diffuser la culture de copropriété dans l’organisme :
› quelle organisation mettre en place ?
› comment impliquer l’ensemble des équipes à la gestion d’immeubles en structures collectives ?
› les outils au service d’une communication spécifique auprès des locataires vivant dans une copropriété.

Pédagogie

Cette formation sera réalisée en classe virtuelle aux dates indiquées et horaires suivants : 9h00 à 17h30.

Prérequis

Aucun.

Animation

Gaëlle DURANTON, Consultante formatrice en immobilier, vente Hlm, management de la performance et Alain PAPADOPOULOS, Consultant-formateur en gestion des copropriétés.

Dates et prix

Prix net : 750€ - 7 heures de formation
Dates 
12 mars 2020 classe virtuelle 100% à distance inscription
8 octobre 2020classe virtuelle 100% à distance inscription

Victoria ESTEBAN - 01 40 75 79 04. victoria.esteban@afpols.fr