Code 567
Durée: 2 jours

Comprendre les cultures étrangères pour mieux communiquer

webformation

Décrypter les pratiques sociales pour identifier des solutions adaptées.


L’exercice quotidien des métiers de proximité requiert de savoir maintenir une relation constructive avec tous les locataires, quels que soient leur appartenance culturelle et les modes de communication ou d’usage du logement.
La qualité des relations quotidiennes demande aux acteurs de terrain de mieux comprendre les codes culturels qui facilitent ou bloquent la communication afin d’établir une relation efficace. Cette formation porte à la fois sur la compréhension des cultures étrangères et sur la thématique complexe de la communication interculturelle. Comment se positionner pour éviter les incompréhensions d’origine culturelle ? Comment éviter le piège du particularisme ? Quelles passerelles établir pour construire le dialogue ?

Pour qui ?

Conseiller social. Responsable d’agence. Chargé de clientèle. Technicien. Gardien. Médiateur. Responsable de site. Tout personnel en contact direct avec les locataires et souhaitant approfondir la relation interculturelle.

Objectifs

› décoder concrètement les pratiques sociales et culturelles des locataires
› identifier les potentiels d’évolutions culturelles des modes d’habiter des locataires
› maîtriser les bases de la communication interculturelle
› adopter une démarche constructive et conforme aux principes de la laïcité.

Contenu

La notion de culture et les contextes d’expression
› culture d’origine/culture d’accueil : la question de l’intégration et des mécanismes d’adaptation
› modes de vie de l’autre et points d’achoppement récurrents de la relation bailleur-locataire :
- occupation du logement
- usage des espaces communs
- gestion budgétaire
- entretien du logement
- approche éducative, etc.
› notion de code culturel : échanger sur les valeurs, les comportements verbaux, les gestes et attitudes
La communication interculturelle
› rechercher les conditions de la coopération et les accords possibles
› développer des techniques de communication appropriées
› repérer des ressources extérieures et construire des solutions innovantes
› prendre du recul par rapport à ses repères et cadres de références
› reconnaître et gérer ses stéréotypes et préjugés
› tenir compte de ses émotions et mesurer l’impact du contexte sur la relation
› faire face à des situations de communication perçues comme délicates
› tolérer l’ambiguïté et admettre les points de vue différents
Laïcité et valeurs de la République
› idées reçues sur la laïcité
› notions-clés à retenir dans la pratique professionnelle
› se situer dans des contextes de contradiction : conflits de valeur, laïcité, etc.

Pédagogie

Le formateur s’appuiera sur l’expérience vécue des participants en faisant alterner témoignages et apports théoriques.
Mises en situations professionnelles centrées sur des problématiques d’usages et de gestion: occupation des espaces, entretien des logements, charges liées à la consommation d’eau et d’électricité, impayés de loyers, troubles de jouissance, difficultés de communication à l’accueil, etc.
Une webformation est associée à ce stage en amont/en aval. Plus d'informations sur ce format page 17.

Prérequis

Aucun.

Animation

Thierry BEROT-INARD, Consultant socio-anthropologue ou Adrienne O’DÉYÉ, Socio-anthropologue.

Dates et prix

Prix net : 1350€ - 14 heures de formation

Déjeuners inclus et pris en commun. Ce stage peut être organisé dans votre organisme ou dans votre région.

Dates 
30 et 31 mars 2020 Paris
16 et 17 novembre 2020Paris

Véronique MORELON - 01 40 75 79 06. veronique.morelon@afpols.fr