Code 442
Durée: 1 jour

Qualité de vie au travail : les spécificités du secteur Hlm

Les points-clefs d’une démarche qualité de vie au travail.
Conséquence de la loi du 17 août 2015, qui promeut un dialogue social plus stratégique dans les entreprises, la négociation obligatoire en entreprise se scindera en 3 blocs, le second portant sur l’obligation de négocier chaque année sur l’égalité professionnelle hommes/femmes et la qualité de vie au travail (QVT) (ces deux thématiques étant intimement liées depuis l’ANI du 19 juin 2013).
Derrière ces contraintes apparentes se situe en réalité une véritable opportunité RH qui sera au cœur des évolutions sociales des années à venir. Il ne s’agit pas d’un cadre restrictif ; les thèmes de négociation annuelle pourront être enrichis afin de permettre aux entreprises de continuer à expérimenter et à innover.

Pour qui ?

Directeur général. Directeur des ressources humaines.

Objectifs

mettre en œuvre une approche dynamique de moyen/long termes, qui nécessite comme toute démarche d’amélioration continue de se fixer des objectifs et des indicateurs d’évaluation et de suivi par la direction générale, qui en restera pilote
définir, après réalisation d’un diagnostic partagé (de préférence), des mesures réalistes et concrètes, adaptées aux besoins propres de chaque organisme et de sa stratégie
acquérir une méthodologie pour conduire efficacement les négociations en matière de QVT.

Contenu

La notion de qualité de vie au travail
rappel de l’obligation légale : le 2e bloc de la négociation annuelle obligatoire
au-delà des textes : de qui parle t-on (évolution de l’obligation de prévention à celle de bien-être) ?
comment intégrer la QVT dans l’ensemble du dispositif de négociation annuelle ?
acteurs et leviers de la QVT
Délimiter le périmètre de son accord
définir la stratégie RH compte tenu du climat social et des relations avec les IRP
identifier les thématiques incluses dans le champ de l’accord
identifier les participants à la démarche
définir et analyser les indicateurs de son organisme
repérer les zones d’accord possible (organisation et durée du travail, équilibre vie privée/vie professionnelle, égalité professionnelle, mobilité interne, conditions et relations de travail, prévention de la pénibilité, RPS, droit à la déconnexion, etc.)
Négocier son accord QVT
définir ses objectifs, les enjeux et les hypothèses.
diagnostiquer les opportunités et points de vigilance dans la négociation
analyser des exemples d’accords QVT
conduire efficacement ses négociations
rédiger son accord : rédaction en commun de la trame d’un accord
Communiquer sur son accord QVT
mettre en œuvre son plan de communication
élaborer les indicateurs de suivi : absentéisme, départs, etc.
impliquer l’ensemble des acteurs : mettre en place une instance de suivi
faire de son accord un levier d’innovation sociale et d’attraction des talents (lien avec l’ensemble des politiques RH, marque employeur).

Pédagogie

Apports théoriques et méthodologiques. Échanges sur les contextes des participants.

Prérequis

Aucun.

Animation

Béatrice FRINGUET, Consultante en GRH et droit du travail et Céline FRONTERA, Consultante certifiée AFNOR en QVT.

Dates et prix

Prix net : 670€ - 7 heures de formation

Déjeuners inclus et pris en commun. Ce stage peut être organisé dans votre organisme ou dans votre région.

Dates 
Stage programmé en fonction des demandesParis
Véronique MORELON - 01 40 75 79 06. veronique.morelon@afpols.fr