Traiter l'amiante dans les logements sociaux

Les stratégies et les outils qui permettent de maîtriser les coûts et les délais

15 et 16 mai 2014

Enjeux

80% des logements des organismes Hlm sont susceptibles de contenir de l’amiante. Et la liste des matériaux amiantés ne cesse de s’allonger.

L’impact sur les stratégies patrimoniales est considérable au point que la majorité des organismes provisionne désormais des coûts supplémentaires dans les opérations de réhabilitation et de démolition : coûts de désamiantage mais également coûts induits (relogement, accompagnement social, communication). Dans de nombreux cas la présence d’amiante se traduit par la modification des solutions techniques initialement envisagées, voire par la suppression pure et simple des travaux.

Sans compter les surcoûts liés à l’entretien courant des logements…

L’amiante s’est définitivement invité à la table des organismes Hlm : dans leurs PSP, et au-delà, dans leur organisation et le management de leurs équipes.

Les référents amiante ou les responsables de patrimoine sont trop souvent seuls face à un problème qui recoupe des dimensions juridiques, techniques, financières… L’ensemble des directions de l’organisme sont pourtant directement concernées et doivent apprendre à travailler en mode projet.

Ce séminaire se fixe pour objectif d’identifier des réponses opérationnelles sur des questions de stratégie (intégration de l’amiante dans les PSP), d’organisation (mode projet et process internes) et de choix techniques (modes opératoires permettant de maîtriser les délais et les coûts dans les situations de désamiantage les plus fréquemment rencontrées)…

Il s’appuiera sur des dires d’experts, des témoignages de praticiens d’organismes, sur les travaux menés par l’USH au niveau national ainsi que sur ceux réalisés par les associations régionales.

Objectifs

1) Réinterroger sa stratégie patrimoniale au regard de la problématique amiante :

  • Comment organiser techniquement, financièrement et dans le temps une « politique amiante » qui colle à la réalité des sites / du patrimoine ?

2) Gérer l’amiante en mode projet :

  • Comment organiser la transversalité interne pour apporter des réponses performantes au traitement de l’amiante ?

3) Identifier les modes opératoires sur lesquels s’appuyer pour traiter les situations de désamiantage les plus courantes :

  • Revue des outils développés par le secteur professionnel. Leur mise en pratique dans une étude de cas.

4) Maîtriser le processus de commande et de gestion des diagnostics :

  • Sur quel cahier des charges s’appuyer pour maîtriser les coûts ?
  • Comment exploiter les résultats pour la programmation des travaux ?
  • Commentgérer la masse d’information générée ?

5) Repérer les conséquences des dernières évolutions réglementaires

Contact : Victoria Esteban

Télécharger le programme